Bien manger avec plaisir, est-ce possible?

Plusieurs personnes sont ambivalentes entre ces deux nécessités que sont « le plaisir de manger » et « manger santé ». Et si on mariait les deux : le plaisir de bien manger, voilà ce qui doit être mis de l’avant!

CUISINER SANTÉ, c’est notamment utiliser des aliments frais, soigneusement choisis pour leur fraîcheur et leur provenance, locale préférablement : un fromage régional, un pain de la boulangerie d’à côté, un poisson frais fièrement recommandé par votre poissonnier, des légumes de saison du maraîcher local, etc.

CUISINER SANTÉ, c’est aussi miser sur une abondance d’aliments sains.

C’est-à-dire :

  • Riche en vitamines et minéraux comme les fruits et légumes frais en abondance : la tomate pour en faire de savoureux plats italiens et des sauces regorgeant de lycopène, des courges pour une soupe onctueuse et subtilement sucrée, des laitues diverses pour une entrée fraîche et ensoleillée, de belles asperges grillées et des petits fruits d’ici mis en coupe pour un délicieux dessert coloré et léger.
  •  Faible en acide gras saturé ou trans comme les coupes de viandes maigres (poissons et fruits de mer, filets de porc frais, poulet sans la peau, viandes sauvages, légumineuses…), mijotées ou marinées et grillées plutôt que panées et frites;
  • Source de bons acides gras monoinsaturés tels que les huiles d’olive ou de canola pressées à froid, les olives, l’avocat, ou source d’acide gras oméga-3 des poissons gras comme le saumon, le hareng, le maquereau…
  • Des fibres céréalières de tout genre, essentiellement de grains entiers : de l’orge mondé aux divers riz (brun, sauvage, basmati brun, jasmin…), des délicates pâtes fraîches aux multiples pains aux mille saveurs, etc.Cuisiner santé, c’est également d’apprendre à rehausser délicatement la saveur de nos plats et aliments, en toute simplicité :
  • Des fines herbes fraîches cueillies à même notre balconnière ou directement du marché : le romarin dans les marinades rehausse agréablement les viandes telles que le porc, le bœuf, l’agneau ou les viandes sauvages. Le thym quant à lui se marie particulièrement bien avec les tomates, les légumes, les soupes et le poulet. Le basilic, un classique dans la cuisine méditerranéenne avec l’ail, l’huile d’olive et la tomate, ou combiné aux noix de pin et parmesan pour en faire un pesto qui agrémentera nos pâtes et pizza.
  • Quelques ingrédients essentiels tels que des herbes salées du bas du fleuve, une moutarde de Dijon, le sirop d’érable, une sauce tamari, l’ail, un vinaigre de vin… pour une touche digne des chefs!

Voici quelques idées qui sauront vous inspirer et vous mettre l’eau à la bouche.

Potage pommes et courge butternut : Faire revenir 1 oignon haché et y ajouter 1 courge butternut, 2 carottes et 2 tasses de pommes tous coupées en cubes. Laisser mijoter 30 minutes dans 4 tasses de bouillon de légumes, dont 1 tasse pouvant être substituée par du jus de pomme brut si désiré. Assaisonner avec ¼ de c. thé de cannelle et 1 une pincée de gingembre. Le tout réduit en purée. Servir avec une touche de yogourt nature au moment de servir.

Salade d’épinards, pommes, Grenoble et fromage de chèvre émietté dont la vinaigrette maison est composée simplement de ½ tasse d’huile de canola, ¼ de tasse de vinaigre balsamique, 1 c. thé de moutarde Dijon et 3 c. soupe de sirop d’érable.

Pizza maison : Laisser d’abord dégorger 1 tomate coupée en dés, dans un bol, avec 1 c. thé d’herbe salée du bas du fleuve. Pendant ce temps, préparer divers légumes tels qu’épinards hachés, oignons hachés, courgette tranchée finement, poivrons colorés, champignons, etc. Faire revenir de la chair à fines saucisses fraîches de votre boucher ou une poitrine de poulet préalablement mariné et coupé en lanières/cubes, avec une grosse gousse d’ail. Badigeonner les pâtes à pizza (pain pita, pain indien, tortillas…) de pesto, y répartir les tomates dégorgées et égouttées, la chair à saucisse ou le poulet, les légumes et un fromage (tranches de brie, cheddar fort, mozzarella, provolone…). Cuire une quinzaine de minutes au four à 350°F et finir la cuisson à broil pour dorer le fromage.

– Brochette de saumon à l’asiatique : Choisir un filet de saumon assez épais pour en faire de beaux gros cubes (le poissonnier se fera un plaisir de vous le préparer). Préparer la marinade : ¼ tasse d’huile d’olive, ¼ tasse de sauce tamari, 1 gousse d’ail, 1-2 c. thé de gingembre frais haché, 2 c. thé d’huile de sésame. Y laisser mariner au moins 30 minutes les cubes de saumons de même que quelques légumes tels courgette, champignons, poivrons, oignons sucrés. Enfiler sur des brochettes et cuire sur le BBQ environ 10 minutes.

Constatez-le et vivez-le, pour être un plaisir, manger santé se doit d’être simple, naturel et savoureux.

Le plaisir de bien manger, c’est aussi :

  • Décorer notre table pour le plaisir des yeux.
  • Agencer et déguster un bon vin avec notre mets.
  • Partager notre repas en agréable compagnie.
  • Constater le plaisir qu’ont nos convives à savourer notre repas.
  • Sortir de table satisfait et rassasié, mais non bourré.Lorsque notre mets est cuisiné avec amour et respect, que nos aliments sont frais et soigneusement choisis, et que nous prenons le temps de savourer le tout, sans excès, c’est un succès garanti!

Bon appétit!

 

Julie Rajotte

Diététiste-Nutritionniste

Membre de l’OPDQ

info@nutritionem.com

450 430-1690

 

POUR UN SERVICE PERSONNALISÉ!